RPG Fairy Tail Destiny
Si toi aussi tu aimes Fairy Tail, rejoins nous. L'aventure te tend les bras et n'attend plus que toi, jeune mage ! Incarne un personnage inventé ou bien un mage déjà existant et entre dans le monde de la magie !
Info : Les personnages inventés sont autorisés mais soumis à de fortes restrictions, il faut jouer ceux du manga en priorité. Lorsque tous les personnages (ou la grande partie) sera prise, ils seront à nouveau acceptés.



 

Partagez|

Un coeur seul et désireux (18+ Yuri Hentaï, âmes sensibles s'abstenir) (PV : Analis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Rose Noire {A}


252 messages.
Inscrit le 30/12/2012.

Feuille de personnage
Expérience:
936/3000  (936/3000)
Guilde: Raven Tail
Magie: des baisers


MessageSujet: Un coeur seul et désireux (18+ Yuri Hentaï, âmes sensibles s'abstenir) (PV : Analis) Sam 6 Avr - 12:42

PRÉCÉDEMMENT : Une chasse à l’homme (Third Part)

Fourth Part : Un coeur seul et désireux



Chapitre 1 : Vacances ? Vous aves dit vacances...? :

Partie 1 : Un repos pas mérité :

Voilà maintenant deux semaines que Misa vagabondait de ville en ville sans vraiment savoir où aller. Malgré ses recherches au Mont Hakobé, elle n’avait strictement rien trouvé concernant son père et de toute manière, était-ce vraiment utile, après tout ce temps, de s’embêter à raviver les flammes du passé ? Certes, elle voulait en apprendre un peu plus sur son père, partit si tôt de sa vie, mais elle en avait marre. C’était vraiment un épreuve difficile à vivre pour elle ; son père disparu, sa mère morte depuis bientôt 8 ans et elle, enfermée si longtemps dans cet hôpital... Elle avait perdu toute joie de vivre et toute envie d’apprendre à la retrouver...
Mais, dernièrement elle avait ressenti un sentiment étrange... Pas une sensation de douleur ou de mal-être, comme elle avait l’habitude d’avoir si souvent. Non, quelque chose de bien, comme une douce chaleur qui parcourait son corps de milles étincelles... Comment avait-elle pu ressentir tant de chose juste dans un regard ? Et surtout, pourquoi n’arrivait-elle pas à se la sortir de la tête...

Enfin bref, ce n’était pas un problème auquel la petite blonde devait vraiment se préoccuper pour le moment. Même si elle n’en avait pas vraiment envie et qu’elle n’était pas du tout motivée aujourd’hui, il fallait quand même faire une petite enquête. Depuis peu, Misa avait rejoins cette guilde, ‘‘Raven Tail’’. Pourquoi ? Elle ne le savait pas vraiment. Était-ce écrit ? Dans un sens, oui. Depuis son enfance, son père avait apposé le sceau de cette guilde sur sa jambe, mais pourquoi ? Là était la question qu’elle se posait tous les jours...

*Pourquoi moi... ?*

La mage ne savait strictement rien sur les guildes. Il y a encore de ça quelques mois, elle ne savait même pas ce que c’était et aujourd’hui, elle en faisait partie.
De plus, elle avait rencontré plusieurs mages depuis sa sortie d’hôpital (dont cette fille...
*pense à autre chose bon sang*) et eux aussi faisaient partis d’autres guildes, tantôt, lui avait-on dit des guildes ‘‘légales’’, tantôt avait-elle entendue parler de guildes ‘‘noires’’. D’ailleurs, elle repensa brièvement à ce Rin et à son chat qu’elle avait rencontré lors de sa dernière enquête. Ils faisaient partis de la guilde ‘‘Grimoire Heart’’, une guilde noire donc. Mais était-ce une bonne chose de fréquenter ce genre de personnage ? En même temps, quand on regardait de plus prêt la petite blonde, elle n’était pas très droite dans la vie et n’avait pas fait que des bonnes choses...

«Pardon Mademoiselle, mais je crois que c’est à vous»

Misa se retourna. La personne qui venait de prononcer ces mots, était une vieille dame, située juste derrière elle et qui, tout comme la petite blonde, faisait la queue dans cette brasserie, afin de s’acheter une boisson revigorante certainement...avec une chaleur pareille...
Car oui, cela faisait maintenant quelques jours que la rose noire avait posé ses bagages aux abords de Magnolia et plus exactement, à Fairy Hills. Elle ne savait pas vraiment où cela la mènerai mais elle avait eu envie de passer par cet endroit qui, d’après ce que certains disaient, serait rempli d’informations et d’une guilde surpuissante et disposant des meilleurs mages de tout le royaume.
Regardant la veille dame avec dégout, car en voyant toutes les rides sur son visage, cette idée de vieillir la perturba ; Misa avança d’un pas nonchalant en direction du stand...elle avait vraiment soif :


«Bienvenue chez Zesto, le meilleur stand de jus de fruits frais que vous pourrez trouver dans tout le royaume, que puis-je pour vous ?»

*Décidement, cette ville ne regorge que de tout ce que l’on peut faire de mieux dans le royaume...*, pensa la petite blonde exaspérée devant tant de certitudes.

Ne désirant pas prendre la parole, Misa pointa seulement du doigt le cocktail de jus de fruits qui lui avait fait de l’oeil lorsqu’elle était passée devant le stand ; un jus de fruits à base de noix de coco... Tout ce qu’elle aimait... Cela lui rappelait son enfance...et surtout, sa mère.

Après avoir payé son jus, avec des sous qu’elle avait pris sur les cadavres des hommes qu’elle avait du tué dernièrement et qui avaient tenté de la détrousser aux alentours d’Onibus, elle partit en direction de la plage pour passer un peu de temps seule avec son esprit perturbé... Heureusement, c’était la fin de journée et le soleil avait presque disparu, car notre petite blonde ne se serait jamais aventurée dans un tel endroit si ce dernier était encore à son sommet. Elle ne supportait pas le soleil et n’aimait pas que ce dernier tape sur sa peau. Elle préférait les nuages et la pluie, car cela représentait mieux la douleur qui fluctuante au sein de son coeur...

Cherchant du regard un coin tranquille où elle pourrait s’installer, elle finit par trouver un morceau de plage vide, pleins de cailloux, sûrement abandonné par les gens du fait de la dureté du sol. Misa s’installa sur l’un d’eux, plus imposant que le reste de ses congénères et elle regarda le soleil se couché tout en sirotant sa délicieuse boisson.

_________________




xX Tribute to Misa Xx


Dernière édition par Misa Amane le Jeu 11 Juil - 8:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Mage de Sabertooth {S}


24 messages.
Inscrit le 03/11/2012.

Feuille de personnage
Expérience:
130/5000  (130/5000)
Guilde: Sabertooth
Magie: Magie du Sable


MessageSujet: Re: Un coeur seul et désireux (18+ Yuri Hentaï, âmes sensibles s'abstenir) (PV : Analis) Dim 14 Avr - 17:33




Un cœur seul et désireux


[PV Misa Amane]


"Toi..."


Le regard face à l'horizon, laissant son sac tomber lourdement sur le sable, Analis admirait ce magnifique tableau que lui offrait la nature. Après plusieurs jours de marche et de stop, la jeune femme avait finalement réussi à rejoindre cette plage. Cette dernière n'avait rien de spécial. Il avait juste suffit que la jeune brune ait vu une photographie de cet endroit pour qu'elle décide d'y aller sans attendre, et ce, au plus grand dam de son collègue. Un sourire apparut sur le visage de la jeune mage. Ce qu'elle regardait était en tout point identique à la photographie qui lui avait donné envie de venir ici. Cette chaleur, cette tranquillité... Analis se sentait tout aussi posée qu'au moment où elle avait regardé cette image... Elle en avait plus qu'assez des couleurs froides du Mont Hakobé ; mentalement, elle avait besoin de changer d'horizons.

La jeune brune envoya du pied quelques cailloux avant de se coucha sur le sable qui avait été légèrement chauffé par les rayons de l'astre jaune pendant toute la journée. Ce même astre entamait sa descente, disparaissant à l'horizon. Analis regarda au dessus d'elle. Le coucher du soleil donnait de douces teintes légèrement rosées au ciel et aux nuages peu présents. Le délicat bruit des vagues venant frapper de temps à autres les rochers, cette teinte de couleur particulière... Tout lui paraissait apaisant.

- Ça me rappelle la couleur de ses lèvres...

Quand elle se rendit compte des propos qu'elle venait de laisser échapper de ses propres lèvres, des pensées qu'elle venait d'avoir, Analis se redressa vivement, le visage en feu. Penser à cette jeune femme n'était pas désagréable... Ce n'était pas comme si elle la détestait. Elle l'avait rencontré en tant qu'ennemie lors d'une ridicule tâche à faire s'était transformée en mission mais n'avait pas pour autant eu envie de la détester ou d'avoir un quelconque sentiment négatif à son égard. Alors pourquoi était-elle dans un tel état ?... Un regard. Un simple regard avait réussi à la perturber. Au début, ce n'était qu'une impression de déjà vue mais plus elle pensait à cette jeune femme plus ce qu'elle croyait ressentir devenait différent...

- Ah !!! Faut que je pense à autre chose ! cria-t-elle en soulevant inconsciemment plusieurs grains de sable

La jeune brune se leva et commença une séance d'entraînement improvisée. Le sable et certaines petites pierres aussi volèrent dans tous les sens. Analis enchaînait les techniques qu'elle utilisait souvent, tentant parfois d'en faire quelques unes qu'elle ne faisait que très rarement. Ce fut grâce à un petit caillou qui ricocha sur son front que la jeune mage de sable arrêta toutes ses idioties. Le soleil continuait encore sa descente mais l'astre jaune était à deux doigts de disparaître derrière l'horizon. Analis entendit un son assez loin.

- Vu que je suis pas loin du parc, il doit y avoir une fête...

Entendant son estomac faire signe de présence, elle continua.

- Qui dit fête dit festin !

Ce fut avec un tout autre sourire, qu'Analis reprit son sac et courut en direction du parc, les yeux aveuglés par tous les plats possibles et inimaginables qu'elle pourrait y trouver. En courant, elle remarqua une silhouette sur un énorme rocher. Plus elle se rapprochait, plus un sentiment étrange grandissait en elle. C'était désormais clair à ses yeux. Elle ralentit, s'arrêta. Elle était à quelques mètres de cette silhouette. Cette longue chevelure blonde...

- Toi...

Les battements du cœur d'Analis s'accélèrent. Était-ce vraiment cette personne ? Cette même personne à laquelle elle pensait il y a quelques instants ?



| Hors RP : Je suis vraiment désolée d'avoir pris autant de temps à te répondre... Surtout pour un post court comme celui-ci... |





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Rose Noire {A}


252 messages.
Inscrit le 30/12/2012.

Feuille de personnage
Expérience:
936/3000  (936/3000)
Guilde: Raven Tail
Magie: des baisers


MessageSujet: Re: Un coeur seul et désireux (18+ Yuri Hentaï, âmes sensibles s'abstenir) (PV : Analis) Lun 15 Avr - 10:33



Cela faisait bien longtemps que Misa n’avait pas profité du grand air marin. Elle se rappelait encore, les temps passés avec sa mère quand elle était jeune et qu’elles partaient ensembles aux abords d’Harujion.
Comme le proverbe le dit, ‘‘c’était le bon vieux temps’’...

Ce souvenir éveilla un soupçon de mélancolie dans le coeur de la petite blonde, qui se laissa aller pour la première fois depuis sa sortie d’hôpital et pleura à chaudes larmes.
La brise de l’océan qui soufflait sur ses larmes laissa un petit goût salé, venir s’échouer sur le bord de ses lèvres.
Sa mère lui manquait et ce qui la rendait encore plus triste était sa solitude. Elle savait qu’elle était une personne mauvaise dans le fond et que personne n’avait vraiment envie de traîner avec elle et peut-être que cela était mieux, qui sait... Oui, car peut-être qu’elle pourrait en venir à faire du mal aux personnes proches d’elle...

Cette pensée l’énerva et elle lança d’un geste violent sa boisson en direction de l'océan... Ses yeux avaient pris une couleur rouge, cette couleur qu’ils prenaient si souvent lorsqu’elle s’apprêtait à tuer... Et les larmes continuèrent à couler.

Elle était seule...très seule...

Certaines personnes, présentent autour d’elle, se mirent à la regarder intensément, de par ses pleurs et ses gesticulations.
Misa sentait leur regard se poser sur elle et cela devenait insoutenable. Soit, il fallait leur régler leur compte, soit il fallait s’en aller. Mais aujourd’hui, elle n’avait vraiment pas envie de se battre, sa tristesse était bien trop grande...et l'endroit accueillait bien trop de gens...
Elle choisi alors de s’entourer d’une petite brume qui ne la laisserait plus apparaître aux yeux des autres, comme ça, au moins, elle pourrait pleurer tranquillement, sans se soucier des gens environnants.

Néanmoins, elle ne bougea pas de sa position, préférant continuer à profiter de la vue du soleil couchant, qui se faisait entraîner dans les méandres sombres de la nuit, qui s’apprêtait à tomber.
La jeune femme aimait la nuit. Tellement de mystères et de charmes se cachaient au milieu de celle-ci. Les gens ressortaient généralement leur vraie personnalité durant la nuit et laissaient donc entrevoir chaque petites failles de leur être...

Mais le plus étrange dans tout ça, était que malgré qu’elle fut cachée par son pouvoir, elle sentait encore des yeux posés sur elle. Comment cela était-il possible ?

Cette sensation devenait de plus en plus oppressante. Misa sortit alors la tête de ses bras et chercha du regard d’où cela pouvait-il bien provenir...
Et ce qu’elle vu lui coupa net la respiration.
A quelques mètres seulement, se tenait cette femme, celle qu’elle avait vu il y a de ça, quelques semaines à peine. Elle était debout, dans le sable, un sac pendant sur son épaule et sa chevelure batifolante au grès du vent... Elle était...


*Belle...*, pensa la petite blonde.

Misa ne savait pas quoi faire. La situation était étrange, car la jeune femme savait bien qu’elle ne pouvait pas être vu, alors comment se faisait-il qu’elle puisse être fixée aussi intensément ?
La petite blonde fut alors prise de panique...


*M’aurait-elle vu pleurer... ? Etait-elle là depuis longtemps... ?*

Ne sachant pas trop quoi faire , Misa se leva de son rocher et fit bien attention de placer une autre petite brume sous ses pieds pour avancer dans le sable sans laisser de traces de pas, car elle savait qu’on pourrait savoir sa position dans ce cas.
Elle mourait d’envie de se rapprocher de cette belle inconnue, mais serait-ce raisonnable ? Qu’arriverait-il si elle sentait sa présence... ? Ressentait-elle les mêmes sensations qu’elle ?


*N’importe quoi ma pauvre...*

Il fallait se sortir cette idée de la tête. A quoi Misa pouvait-elle bien penser, en pensant que cette inconnue pourrait ressentir les mêmes choses qu’elle... Evidemment que non, cette femme l’avait juste reconnue de leur précédente mésaventure et elle voulait mettre un terme à son existence... Tel était le cas entre ennemis, non ?
Toutefois, contrairement à d’habitude, Misa ne ressentit pas l’envie de tuer, non, bien au contraire, elle avait envie de se jeter sur elle, comme ça, sans raison...


*Etait-ce cette pulsion dont maman me parlait tant, dans les contes qu’elle me lisait quand j’étais petite... ?*

Elle ne devait pas, mais elle s’en fichait... La belle inconnue était toujours debout à fixer le rocher, comme si elle savait que Misa s’y trouvait encore, mais cette fois-ci son visage laissait entrevoir de la tristesse, mais pourquoi donc ?
La petite blonde commença alors sa route dans la direction de cette femme aux cheveux noirs, en glissant sur le sol, comme si elle volait, et arriva finalement à quelques mètres d’elle.
Elle pouvait sentir son parfum, la douceur de sa peau, voir au plus profond de ses yeux...

Le temps venait de s’arrêter...

_________________




xX Tribute to Misa Xx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Mage de Sabertooth {S}


24 messages.
Inscrit le 03/11/2012.

Feuille de personnage
Expérience:
130/5000  (130/5000)
Guilde: Sabertooth
Magie: Magie du Sable


MessageSujet: Re: Un coeur seul et désireux (18+ Yuri Hentaï, âmes sensibles s'abstenir) (PV : Analis) Ven 3 Mai - 10:28




Un cœur seul et désireux


[PV Misa Amane]


"Mais pourquoi j'ai fait ça ?!!?!"


Un vent à la fois doux et chaud traversa la plage élevant au passage les cheveux de la jeune brune dans les airs, durant un court instant. Cet instant, qui ne devait être que de quelques secondes, avait eu l'air de durer plusieurs minutes aux yeux d'Analis. Comment pouvait-elle y croire ? Juste devant elle, à quelques mètres, tranquillement assise sur un rocher, se trouvait celle dont la beauté n'avait aucun précédent pour la mémoire de la jeune brune, celle qui avait su capter son cœur, celle qui, depuis sa dernière mission, hantait son esprit tout comme ses nuits. La jeune mage de sable regarda la jeune blonde, l'admira presque bouche bée, contemplant ce doux tableau. Ce court moment lui paraissait tellement irréaliste... Était-ce un rêve ?... Lorsque cette douce brise eut terminée son passage, Analis reprit ses esprits, du moins, elle se frotta vivement les yeux. « Arrête de rêver. Elle ne peut pas être ici. Reprends-toi » tels étaient les mots qui revenaient en boucle dans son esprit. Quand elle eut terminé de se frotter les yeux, la jeune brune les rouvrit et, à sa plus grande surprise, n'aperçut personne sur le rocher...

- J'ai vraiment rêvé... dit-elle d'un ton estomaqué

Analis resta plusieurs secondes sur place. Elle venait littéralement d'halluciner, et pas sur n'importe quelle personne. Son regard était vide. Pourquoi fallait-elle qu'elle commence à imaginer ce genre de choses ? Pourquoi était-ce sur elle qu'elle devait halluciner ?... Assez rapidement, la surprise fit place à une certaine déception, à du mécontentement. Analis était déçue. Pourquoi ? Elle ne le comprenait pas. Cette fille la hantait mais elle n'avait pas autant posé son attention sur elle qu'elle avait envie de la voir... si ? La tête baissée, Analis marcha en direction de la fête se déroulant dans le parc. Elle s'arrêta un instant et observa une nouvelle fois le rocher où se trouvait son « hallucination »...

- Pourquoi c'était qu'un rêve ?... Si seulement elle pouvait être là... murmura-t-elle comme si elle effectuait un souhait

Analis sentit une chaude larme couler le long de sa joue.

- Qu'est-ce qui m'arrive ? C'est vraiment n'importe quoi ?! Maintenant, je pleure en voyant un fantôme !? J'suis plus une gamine !! Arf !... marmonna-t-elle en essuyant vivement cette goutte qui avait fait irruption sur son visage et en empêcher d'autres de suivre le même chemin

Quand elle leva les yeux pour reprendre sa route, la jeune mage resta bouche bée face à la vision qu'elle eut.

- Pas possible ! cria-t-elle presque

Juste devant elle, à une distance si courte, elle était là. Analis ne pouvait pas cacher sa stupéfaction. Elle se doutait bien évidemment que ça ne pouvait pas être celle à qui elle pensait, tellement la probabilité de la revoir était faible dans l'esprit de la jeune femme. De plus, même si elle lui ressemblait trait pour trait, une sorte de brume entourait la personne à qui elle faisait face. Un fantôme. Oui, pour Analis, c'était sans aucun doute la nature de la chose qui lui faisait face. Comme un idiot face à un fantôme, la jeune brune se rapprocha un peu plus près de l'être qu'elle pensait être surnaturel, allant jusqu'à quasiment plaquer son visage au sien.

- Wouah ! Pour un fantôme c'est plutôt bien fait. J'me demande si j'pourrais faire la même chose avec El engaño... dit-elle en examinant chaque trait du visage de cet être au visage si attirant

Analis divaguait complètement, tellement l'idée que cette douce blonde puisse être une nouvelle fois en face d'elle lui était utopique. Pour une raison que seul le « cerveau » d'Analis pouvait créer, la jeune brune tendit sa main vers le visage de la jeune femme. L'un de ses doigts effleura les lèvres de la jeune blonde alors que le reste de sa main parcourait délicatement sa joue.

- C'est doux...

Analis était comme envoûtée par la beauté de la jeune blonde, la douceur de sa peau, cette teinte rosée sur ses lèvres...

- C'est doux ? répéta-t-elle en arrêtant ses caresses

Le visage de la jeune brune prit ensuite une vive couleur rouge exprimant la prise de conscience de la jeune femme qui retira rapidement sa main du visage de la jeune blonde. Tout ça n'était donc pas un rêve ? Analis n'était donc pas face à un fantôme ? Et elle venait de... de...

- Je suis complètement désolée, je voulais pas faire ça, enfin si, enfin non, mais si, enfin je voulais pas comme ça, je l'ai voulu un peu si, mais ce que je veux dire... euh... je...

Analis rougissait de plus en plus et préféra regarder ailleurs.

(Mais pourquoi j'ai fait ça ?!!?! Argh !!! Elle doit penser que je suis une perverse maintenant...)



| Hors RP : Arf ! Désolée d'être aussi lente à répondre encore une fois...
Edit : J'ai fait les rectifications nécessaires... J'espère que ça ira...|







_________________

Arigatô Koge-chan ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Rose Noire {A}


252 messages.
Inscrit le 30/12/2012.

Feuille de personnage
Expérience:
936/3000  (936/3000)
Guilde: Raven Tail
Magie: des baisers


MessageSujet: Re: Un coeur seul et désireux (18+ Yuri Hentaï, âmes sensibles s'abstenir) (PV : Analis) Jeu 11 Juil - 8:26

Chapitre 2 : Amitié, Amour, Passion ?


Cela paraissait irréel de retrouver cette femme devant elle... Après tout ce temps et la grandeur du territoire de Fiore, il fallait qu’elle retombe sur elle, ici, aux abords de Magnolia. Il y avait quoi ? Allez, une chance sur plusieurs milliers que cela arrive.

*Etait-ce un signe du destin ? Ou quelque chose dans le genre ?*

Misa ne connaissait pas vraiment bien toutes ces histoires de destin et de hasard. Elle avait pu lire quelques livres à ce propos mais ne s’y était pas intéressée plus longuement, par manque de temps sûrement et surtout que son objectif principal n’était pas de s’amuser à prendre du bon temps.

Néanmoins, en cet instant, sa priorité était de rester aux côtés de cette sublime femme... Des choses étranges se passait dans son corps...
La petite blonde avait chaud, très chaud même... Des bouffées de chaleur apparaissaient au fur et à mesure que Misa restait là à contempler la femme aux long cheveux noirs. Mais ce n’était pas la seule sensation qu’elle avait... Son ventre avait l’air de s’agiter en tout sens, comme si elle n’avait pas manger depuis plusieurs mois. C’était comme si des papillons volaient un peu partout à l’intérieur d’elle...


*Qu...que m’arrive-t-il ?*

Misa n’avait jamais ressentie ça auparavant.
Du moins si, peut-être... Lorsqu’elle avait ses pulsions meurtrières et qu’elle les assouvissaient. Il est vrai, que la sensation à laquelle elle devait faire face dans ces moments là était approximativement similaire.
Cela lui paraissait merveilleux et terrifiant à la fois. Ressentir cette sensation pour une personne était bien la chose à laquelle elle ne se serait jamais attendue.

Mais soudainement, une parole entrecoupa les pensées de la petite blonde. La femme qui se tenait devant elle commença à prendre la parole, même si ce qu’elle raconta ne fût pas très clair pour Misa :


«Wouah ! Pour un fantôme c'est plutôt bien fait. J'me demande si j'pourrais faire la même chose avec El engaño...»

*Elle...elle me voit ?*

Stupéfiant !!! La petite blonde était sur les fesses de savoir que la femme qui se tenait en face d’elle ne percevait pas seulement sa présence, mais pouvait surtout l’apercevoir...
La petite blonde laissa échapper un petit rire, avant de rapidement mettre sa main devant sa bouche...

Un rire ? Misa venait-elle vraiment de rire... ? Il n’en était pas moins sûr...
Et cela était bien quelque chose que même la petite blonde eu du mal à saisir. C’était bien la première fois qu’elle rigolait et c’était grâce à cette femme, encore une fois. Tellement de nouvelles sensations parcouraient son corps depuis qu’elle l’avait rencontré... Elle ne savait vraiment plus comment réagir.
De plus, une petite question lui travers l’esprit :


*Qui est ce...el...en...engaño ?*

Soudain, la main de la jeune femme aux cheveux noirs s’approcha à toute allure du visage de Misa, comme si elle tentait de la toucher du bout de ses doigts...
Le visage de la petite blonde vira rapidement au rouge tomate, sans qu’elle ait eu le temps de dire ‘‘ouf’’.
La tendre main de cette femme se tenait maintenant sur sa joue et quelques caresses allaient et venaient le long de celle-ci...


«C'est doux...»

*C’e...c’est...do...doux ?*

«C'est doux ?»

La femme répéta sa phrase une deuxième fois, mais avec plus d’étonnement et surtout, retira rapidement sa main du visage de la petite blonde.
C’était sûr et certain maintenant, la femme venait de se rendre compte qu’elle n’avait pas à faire à un fantôme...

Misa essaya d’entamer une conversation, mais il est vrai que sous sa forme de brume, elle ne pouvait strictement rien dire, ni rien faire, car cela bloquait tout son qu’elle pouvait émettre. Et, avant même qu’elle ait eu le temps de dire quoi que ce soit en enlevant la brume qui l’entourait, que la jolie brune se mit alors à lui parler :


«Je suis complètement désolée, je voulais pas faire ça, enfin si, enfin non, mais si, enfin je voulais pas comme ça, je l'ai voulu un peu si, mais ce que je veux dire... euh... je...»

La femme avait l’air tout aussi déboussolé que Misa et ne réussit pas correctement à aligner plus de deux mots à la suite. Et surtout, elle avait viré dans un rouge vif encore plus intense que la petite blonde, deux minutes auparavant.

Les mots ne servaient à rien dans une situation pareille et Misa était, de toute manière, trop gênée, elle aussi pour dire quoi que ce soit.
Elle prit alors son courage à deux mains et s’avança lentement dans la direction de celle qui chamboulait toutes ses émotions. Il fallait faire quelque chose... Ne pas laisser passer la chance qui s’était offerte à elle auparavant. Il fallait tenter de se rapprocher de cette personne aussi magnifique et aussi importante dorénavant à ses yeux...
S’approchant alors de plus en plus, Misa ouvrit grand les bras et serra la femme contre elle...
Elle avait eu raison tout à l’heure... *c’est doux...et surtout, c’est chaud...* Cela devait être la première fois depuis son enfance que Misa eut à nouveau quelqu’un dans ses bras. La dernière personne que Misa eut serrée dans ses bras, fût sa mère... Et aujourd’hui, c’était cette femme.
D’ailleurs, il fallait vraiment que la petite blonde lui pose une question, certes, pouvant paraître banale, mais qui était sans nul doute des plus cruciales...
Elle lâcha alors prise de la jeune femme et leva les yeux en direction de son visage rouge écarlate :


«Vous...vous vous appelez comment... ? Moi, je m’appelle Misa Amane... Je suis...ravie de vous connaître...»

C’était la première fois que Misa ouvrait la bouche devant elle... La gêne était à son comble, mais au moins elles étaient seules sur la plage de ‘’Fairy Hill’’ et le soleil venait de se coucher.
Un petit vent se mit alors à se lever et à faire virevolter les cheveux des deux jeunes femmes.


*J’espère pouvoir passer du temps avec elle...*

Et avant même de s’en être rendu compte et avant même d’avoir pu laisser la femme répondre, Misa se précipita à nouveau dans les bras de cette dernière...
Un câlin...cela faisait des années que Misa avait eu besoin de câlins et c’était le premier qui lui fût accordé en sept longues années...


_________________




xX Tribute to Misa Xx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Mage de Sabertooth {S}


24 messages.
Inscrit le 03/11/2012.

Feuille de personnage
Expérience:
130/5000  (130/5000)
Guilde: Sabertooth
Magie: Magie du Sable


MessageSujet: Re: Un coeur seul et désireux (18+ Yuri Hentaï, âmes sensibles s'abstenir) (PV : Analis) Jeu 11 Juil - 17:20




Un cœur seul et désireux


[PV Misa Amane]


Elle aurait peut-être dû lui donner son nom avant...


La jeune brune était là debout, légèrement tremblotante, le visage plus que jamais en feu. Elle ne regrettait pas ce qu'elle venait de faire enfin... Elle aurait tout de même préféré le faire autrement... Pour tout dire, ses pensées n'étaient pas remplies de mille et une question du genre « Qu'est-ce qu'elle va penser de moi maintenant ? » ou « Pourquoi ai-je réagi comme ça ? » ou encore « Et si ça lui avait pas plu... » loin de là. Les pensées de la jeune mage de sable étaient d'une toute autre nature. « Sa lèvre était si douce », « Son visage est tout aussi beau à toucher qu'à regarder », « J'ai envie de le refaire... » telles étaient les pensées de la jeune femme. À cet instant, Analis comprit ses sentiments. C'était pourtant évident ! Cette envie de la revoir, de la contempler à nouveau, de juste pouvoir poser son regard sur elle ne serait-ce que le temps d'une infime seconde... C'était comme le lui avait dit sa mère lorsqu'elle lui avait raconté la rencontre avec son père. Penser tellement fort à une personne qu'on finit par en rêver, être heureuse rien qu'en l'apercevant, ne plus savoir se contrôler lorsque cette personne était là, à côté de soi... Oui, tout ça était bel et bien ce sentiment dont lui avait parlé sa mère. Alors qu'elle prenait conscience de la réalité de ses sentiments, ses pensées tournaient encore dans sa tête.

(C'était chaud... C'était agréable...)

Analis se mordait les lèvres pour être sûre de ne pas laisser échapper ne serait-ce qu'un mot. Elle s'était déjà assez ridiculisée comme ça, il ne lui servait à rien d'en ajouter une nouvelle couche. Son regard était posé sur l'horizon. Si loin... Pourquoi ne pouvait-elle pas rejoindre cet espace si lointain ? Pourquoi ne pouvait-elle pas s'éclipser et réapparaître devant la jeune blonde et faire comme si de rien était ? Mais oui ! C'était ça ! Faire comme si de rien était ! Dans la tête de la jeune femme, c'était une bonne idée. Elle réfléchit – enfin si on peut dire ça... – et prit une grande respiration avant de... Analis ne put pas continuer. La jeune blonde venait de la prendre dans ses bras.

(Ha ? )

Il fallut sans doute dix bonnes secondes pour que la jeune brune comprenne. Lorsqu'elle eut compris ce qui se passait, son rythme cardiaque accéléra à une vitesse qu'elle ne savait même pas possible. Un rêve ? Analis sentait le corps de la jeune blonde contre elle, sa douceur, sa chaleur, son étreinte...

- Vous...vous vous appelez comment... ? Moi, je m’appelle Misa Amane... Je suis...ravie de vous connaître...

La question de la jeune blonde ne monta pas tout de suite au cerveau de la jeune brune. Cette dernière essayait de garder en tête la sensation qu'elle venait de ressentir, ce plaisir qui venait de se faire sentir. Analis ne sentit même pas le vent venant faire danser leurs chevelures.

(Misa... C'est un beau prénom... Elle s'appelle donc Misa...)

La jeune blonde qu'Analis pouvait désormais appeler Misa lui offrit une nouvelle étreinte. Ce fut trop pour l'esprit de la jeune brune. Impossible de se contrôler, elle dit quelques mots... Quelques mots qui pourraient fuir celle qui l'étreignait...

- Je... Je vous aime !!! se mit-elle à crier

(Ah !)

Cela venait de faire « tilt » dans la tête d'Analis, elle aurait peut-être dû lui donner son nom avant...



| Hors RP : Ça m'est venu d'un coup mais je le trouve un peu court :/ |






_________________

Arigatô Koge-chan ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Rose Noire {A}


252 messages.
Inscrit le 30/12/2012.

Feuille de personnage
Expérience:
936/3000  (936/3000)
Guilde: Raven Tail
Magie: des baisers


MessageSujet: Re: Un coeur seul et désireux (18+ Yuri Hentaï, âmes sensibles s'abstenir) (PV : Analis) Ven 12 Juil - 8:11



Le ciel étoilé au dessus des deux jeunes femmes commençait petit à petit à laisser entrevoir quelques nuages en son sein. Bien entendu, c’était certainement la dernière chose que ces deux là allaient remarquer, mais la pluie n’allait sûrement pas tarder à tomber et elles devraient, derechef, trouver un abris afin d’éviter d’être complètement trempées.

En revanche, pour le moment, Misa était toujours coller contre cette femme ; cette femme bien plus grande qu’elle et surtout plus fine.
La petite blonde mesurait 1m62, alors que sa partenaire devait bien faire une tête de plus qu’elle environ. Et grâce à cette taille, elle paraissait bien plus élancée que Misa...qui se sentait d’un seul coup ridiculement moche à côté d’une si belle jeune femme...

Mais cela ne l’empêcha tout de même pas de rester collée contre elle.
Son corps était étonnement chaud et elle sentait un parfum d’été ; le même parfum que celui de la plage qu’elle avait senti cet après-midi même en arrivant ici. C’était vraiment perturbant de sentir l’odeur des vacances sur cette femme, mais cela donnait un certain charme et une certaine tendresse supplémentaire au câlin.
La petite blonde remarqua quelque chose sur laquelle elle ne s’était pas vraiment attardée encore... Sa tête se trouvait calée entre la poitrine de la femme aux cheveux noirs...


*C’est ten...tendr...ENORME !!!*

Misa, tout en restant en mode câlin, écarquilla les yeux devant la grosseur des seins de cette femme. Ils étaient d’une taille assez imposante, surtout si on devait les comparer avec ceux de la petite blonde elle-même, qui n’avait pas une poitrine extrêmement développée...
Rouge comme un coquelicot, elle se cala un peu plus profondément entre eux... Elle se sentait vraiment bien...

Mais le long silence, qui avait duré depuis la fameuse question sur le prénom de cette femme, fut enfin brisé par une réponse assez inattendue et sonore :


«Je... Je vous aime !!!»

Au même instant, une pluie torrentielle se mit à tomber sur les deux femmes.
Misa, étonnée par cette réponse qui n’avait aucun rapport avec la question, releva la tête et lâcha prise sur sa nouvelle amie.
Surprise et étonnée, cette phrase avait eu l’effet d’une explosion dans tout le corps de la blonde.


*Elle...elle m’aime...moi ?*

La dernière fois qu’elle avait entendu ces mots remontait à bien longtemps...
Aujourd’hui quand elle passait dans un endroit, sa petite réputation, qui certes ne la précédait pas encore mais qui, lorsque les gens voyaient le sceau de sa guilde, prenaient peur.
La femme aux cheveux noirs avait l’air tout aussi désespéré qu’elle de ce qu’elle venait de dire.
Le coeur de Misa faisait des petits bonds de plus en plus rapide dans sa poitrine...


*Je crois aussi...que...*

Mais les pensées furent vite transformées en paroles :

«Mo...moi au...aussi, je crois que je vous aime...»

Pourquoi venait-elle d’utiliser le verbe ‘‘croire’’ ... ?

«Non excusez-moi... Je ne peux pas dire que je le crois... J’en suis persuadée. Cela fait déjà depuis notre dernière rencontre que je ne fais que penser à vous... JE VEUX SAVOIR COMMENT VOUS VOUS APPELEZ...»

La dernière phrase était sortie bien plus forte que toutes les précédentes, comme si cela était vital pour Misa de savoir son prénom.
Toutefois, encore une fois, avant de la laisser tout de suite répondre, la petite blonde agrippa la femme par le poignet et l’entraîna avec elle. La pluie dehors était bien trop forte et Misa voulait vraiment s’abriter et être au chaud avec sa nouvelle amie...
Pendant leur course, elle ne put toutefois pas s’empêcher de remarquer le t-shirt de cette dernière...entièrement trempé et qui laissait apparaître beaucoup plus que ce qu’il ne devrait...
Par petit côté jaloux, la petite blonde souffla une petite brume sur ce que venait de dévoiler la pluie.


*A moi*, pensa-t-elle en plissant les yeux.

_________________




xX Tribute to Misa Xx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé.


messages.
Inscrit le .


MessageSujet: Re: Un coeur seul et désireux (18+ Yuri Hentaï, âmes sensibles s'abstenir) (PV : Analis)

Revenir en haut Aller en bas

Un coeur seul et désireux (18+ Yuri Hentaï, âmes sensibles s'abstenir) (PV : Analis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Nuage de Minette-Coeur Mélée :2ème entrainement
» Hentaï
» daisy caniche x bichon 4 ans ( ta patte sur mon coeur)
» Hentaï RP
» Oops! this is hentaï, partenariat ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Fairy Tail Destiny :: Autres Lieux :: Fairy Hills-