RPG Fairy Tail Destiny
Si toi aussi tu aimes Fairy Tail, rejoins nous. L'aventure te tend les bras et n'attend plus que toi, jeune mage ! Incarne un personnage inventé ou bien un mage déjà existant et entre dans le monde de la magie !
Info : Les personnages inventés sont autorisés mais soumis à de fortes restrictions, il faut jouer ceux du manga en priorité. Lorsque tous les personnages (ou la grande partie) sera prise, ils seront à nouveau acceptés.



 
anipassion.com
Partagez|

Combat n°3 du Tournoi d'hiver (Analis vs Erza K.)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Mage Légendaire


15 messages.
Inscrit le 27/03/2012.

Feuille de personnage
Expérience:
0/0  (0/0)
Guilde:
Magie:


MessageSujet: Combat n°3 du Tournoi d'hiver (Analis vs Erza K.) Sam 2 Mar - 19:21

"Eh bien, eh bien, nous venons d'avoir un très beau spectacle. On peut dire que plus on va, plus les combat sont riches et nous procures un très bon divertissement. Nous avons déjà deux participants qualifiés pour le second tour. Bon, je vais pas vous faire patienter plus longtemps et présenter le troisième combat. Enfin, un combat cent pour cent féminin, deux belles femmes vont devoir s'affronter.

La première mage que je vais appeler, n'est qu'autre qu'Erza Knightwalker, la version d'Edolas d'Erza Scarlet. Erza la tueuse de fée à rejoins la guilde de Raven Tail, ce choix est logique vous me direz. Elle aussi utilise une arme magique pour se défendre. J’entends qu'elle a des fans notre sublime Erza. Mais ce n'est pas la seule belle femme de l'arène. Je vous présente son adversaire, Analis Suna une femme splendide aussi. Elle est une mage de Sabetooth, une puissante guilde elle aussi. Analis utilise la magie du sable, va t-elle avoir un environnement qui va l'avantager comme le désert. Allons nous être spectateur d'un combat au sommet, il s'agit tout de même de deux mages de rang S l'élite de leur guilde. La détermination des deux jolies femmes est vraiment haute. Nous allons voir l'environnement de combat avec la roue des lieux."

*L'arbitre tourne la grande roue des différents lieux et s'arrête sur Arène d'eau.*

"Aaaahhh quelle dommage, la mage de Saberbooth ne pourra pas profiter d'un avantage de taille, ce n'est pas le désert mais un terrain aquatique. L'arène est recouverte d'eau, aucune cachette possible, j'espère qu'elles savent nager. Mais il y a tout de même quelques petit ilot pour ne pas se trouver dans l'eau. Un, deux, voyons voir seulement six petit ilots qui sont assez grand pour une seule personne. Cher public, ne croyez pas que l'eau est calme et risque de rien faire, un petit coup de vent et on a de la houle et des vagues. Je vous rassures, il n'y a aucun poisson dans l'eau et aucun monstre marin. Et bien maintenant, je lance le troisième combat du premier tour du tournoi d'hiver. Analis Suna contre Erza Knightwalker, que le combat commence."

Ordre de RP : Analis, puis Erza K.

HRP :
Spoiler:
 

BONNE CHANCE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Mage de Sabertooth {S}


24 messages.
Inscrit le 03/11/2012.

Feuille de personnage
Expérience:
130/5000  (130/5000)
Guilde: Sabertooth
Magie: Magie du Sable


MessageSujet: Re: Combat n°3 du Tournoi d'hiver (Analis vs Erza K.) Dim 3 Mar - 21:29




Tournoi d'hiver - Analis entre en jeu !


[Analis Suna vs Erza Knightwalker]


"Et c'est parti ! Go Analis !"


Analis marchait dans un couloir la peur au ventre. Ce n'était peut-être qu'un tournoi mais, elle n'allait pas avoir n'importe quel genre de match. À ce qu'elle avait compris en se baladant un peu (ou plutôt en s'étant perdu...), les arènes allaient être un peu « spéciales ». La jeune brune n'avait pas compris l'utilisation de ce terme mais n'y porta pas attention, ce qui lui importait le plus était de ne pas se ridiculiser devant autant de personnes. Alors qu'elle continuait sa marche dans ce couloir qui était censé conduire directement à l'arène où se trouveraient tous les autres participants, la jeune mage se posa tout un tas de questions. Qui allait être son adversaire ? Serait-ce un homme ou une femme ? Quelqu'un qu'elle connaissait ? Cette personne serait-elle plus forte qu'elle ? Allait-elle une nouvelle fois se ridiculiser en disant un mot qu'il ne fallait pas ou qui n'avait aucun sens ? Il y avait tant de questions qui lui tourmentaient l'esprit, qu'Analis n'avait même pas remarqué qu'elle était arrivée au bout du couloir. Elle s'arrêta un court instant et prit une grande respiration. « Allez ! » fut le mot qu'elle se dit à elle-même pour se donner du courage, avant de courir afin de rejoindre les quelques personnes qu'elle voyait au loin. Une fois arrivée, elle garda la tête baissée pour reprendre son souffle et, pour ne pas croiser le regard des autres concurrents. Quand elle leva enfin la tête, tous les concurrents étaient là. Ce fut à ce même moment que la jeune femme se rendit enfin compte du comportement du public. La foule était debout, applaudissait, criait, scandait le nom des guildes et même celui de certains mages, sans doute les plus puissants ou du moins les plus appréciés. Analis prit son courage à deux mains et regarda ceux et celles qui étaient à ses côtés. Quand elle reconnut deux personnes parmi la bonne dizaine présente, Analis fut un peu soulagée. C'était un tournoi certes, elle allait peut-être les affronter certes, mais ça lui faisait tellement plaisir de voir des visages familiers parmi tant d'inconnus. Orga, avec qui elle avait fait une mission, et Ailydis qu'elle avait vu lors de son entrée dans la guilde... peu lui importait qu'elle les affronte ou pas, qu'elle perde avant eux ou pas, elle les soutiendrait. Après tout, ils faisaient partie de la même guilde qu'elle.

Une jeune femme, qui se présenta comme étant « l'arbitre et l'organisatrice du tournoi », fit un discours quelque peu... chaotique. La pauvre jeune femme bégayait et essayait tant bien que mal de terminer les présentations et d'expliquer les règles de ce tournoi. À la fin de ce discours, et comme l'avais dit l'arbitre, Analis se retira et alla attendre que l'on vienne l'appeler.

La jeune brune faisait les cent pas encore et encore. Elle n'était sans doute pas la seule dans ce cas-là, mais ça allait être son tout premier tournoi, la première fois qu'elle allait afficher sa magie à de si nombreuses paires d'yeux. Analis se mettait la pression toute seule ; c'était l'image de Sabertooth, celle de son royaume d'origine et de tous ceux qui croyaient en elle qu'elle mettait en jeu. Le second combat se termina. La jeune brune tendit l'oreille pour savoir si son tour était arrivé. Elle était au milieu de plusieurs personnes, les autres concurrents, des membres du staff, du personnel soignant... Elle tenta donc de rester discrète face à ce qu'elle allait entendre...

(Un combat 100 % féminin ? Donc j'vais peut-être passée... Erza Knig... Knitwo... Bref c'est pas moi !... La tueuse de fée ?! C'est quoi ce genre de surnom ?! J'espère que je serais pas face à elle, j'veux pas être face à une meurtrière !)

Analis croisa les doigts très forts en espérant ne pas tomber sur cette « tueuse ». « Analis Suna ». Quand la jeune mage de sable entendit son nom, elle sursauta avant de rester pétrifiée quelques secondes. Pourquoi il fallait qu'elle tombe sur cette adversaire ? Elle ne la connaissait pas mais son surnom voulait tout dire. On ne surnommait pas une femme une « tueuse » juste à cause de son regard, elle n'avait peut-être tué personne mais elle devait en avoir les capacités. Il fallut qu'un membre du staff la bouscule un peu pour qu'Analis se précipite, enfin... qu'elle rejoigne l'arène. Maintenant que les concurrents avaient été désignés, il ne restait plus qu'à annoncer de quel type d'arène il s'agirait pour ce combat. Avec les arènes fantaisistes qu'avait vu Analis juste avant, elle espérait bien sûr tomber sur une arène de type désert. Ce fut donc comme une enfant qu'elle croisa à nouveau les doigts aussi forts qu'elle le pouvait en se répétant à voix basse « arène type désert, arène type désert » encore et encore tout en regardant la roue qui tournait. « Arène d'eau ». Le sort avait choisi. Analis fut une nouvelle fois pétrifiée. Elle allait se retrouver au milieu d'un océan ?! Heureusement, pour elle, l'arbitre annonça la présence de quelques îlots assez larges pour une seule personne, ce qui remonta un tant soit peu son moral. La jeune femme, qui était aux portes de l'arène, forma son nuage de sable sur lequel elle se mit debout et fit ainsi son entrée dans l'enceinte.

(Comme si dès le début, j'allais toucher cette eau et m'affaiblir toute seule !)

Analis observa la terrain. Il était évident que dans ce combat, son principal adversaire n'était pas la jeune femme qu'elle devait affronter mais le terrain lui-même. Elle réfléchit. Comment ne peut pas être mouillée ? Comment se sécher au plus vite si, par malchance, elle se retrouvait éclaboussée ?... La jeune brune observa sa tenue... et eut un léger sourire. Debout sur son nuage, la jeune mage de sable commença quelque chose qui surprit certains et plut à d'autres. La jeune Analis enleva ses talons, transforma – grâce à son crochet – son pantalon en short, ôta sa chemise et s'attacha les cheveux, chose qu'elle faisait que très rarement. Dans le public, personne ne comprenait l'action de la jeune femme mais certains étaient plus que ravis de cette initiative. Personne sauf une. Seul Alex, présent dans la public et qui connaissait assez bien la jeune femme et sa magie, pouvait comprendre ce geste ingénieux. Un léger sourire, une certaine façon de se tenir, tout laissait supposait que ce n'était que pour le spectacle qu'Analis venait de se « déshabiller ».

(Heureusement que je fais souvent mes entraînements en présence d'Alex car sans lui, j'aurai jamais pu trouver cette p'tite astuce... « Moins tu as de vêtements, plus loin tu iras » Je trouvais cette phrase un peu perverse au début mais vu que les vêtements sèchent moins vite que ma peau, c'était en fait une bonne idée...)

Après être restée quelques secondes immobile, profitant de la surprise du public, Analis remarqua enfin son adversaire et d'une voix claire et fière lui cria :

- Je suis Analis Suna de Sabertooth et je suis intinciple !

Après cette courte déclaration, il eut un silence presque irréel, tellement la transition entre la joie et les cris du public et ce calme presque religieux avait été rapide, avant d'entendre des éclats de rires venant de tous les côtés. En les entendant, la jeune brune ne put empêcher une teinte rouge pivoine apparaître sur son visage. Encore une fois, elle aurait dû se taire. Elle se mordit l'intérieur de la lèvre et lança sa première attaque, en espérant enlever tout sourire des visages présents et les laisser tous bouches bées. Le vent était peu présent. C'était une bonne opportunité pour troubler son adversaire. Analis fit donc un geste rapide avec son bras et déclencha une tempête de sable qui, avec toute l'eau ambiante, ne tiendrait pas longtemps mais, qu'importait pour la jeune femme. Une fois cette attaque déclenchée, la jeune brune fonça sur son adversaire grâce à son petit nuage, qui d'ailleurs renforçait ses attaques directes, afin de lui asséner un coup de poing dont elle était l'une des rares à connaître la technique. Puño de arena. Ce coup de poing concentré d'énergie avait visé le ventre de la jeune femme qu'elle affrontait. Une fois cette attaque donnée, Analis prit du recul et de la hauteur afin d'essayer d'être prête à recevoir la contre-attaque de la « tueuse » et surtout de pouvoir la voir venir...





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Modératrice (S)


120 messages.
Inscrit le 24/12/2012.

Feuille de personnage
Expérience:
953/5000  (953/5000)
Guilde: Raven Tail
Magie:


MessageSujet: Re: Combat n°3 du Tournoi d'hiver (Analis vs Erza K.) Lun 4 Mar - 0:08

    Parmi la foule, je reconnus deux visages qui arrivèrent ensemble. Deux mages de Raven Tail, dont l'un était le maître et celui qui m'avait recruté. L'autre, je ne le connaissais que de nom et de visage mais je ne lui avais encore jamais adressé la parole, directement. Et il était probable que je ne lui adresserait jamais véritablement. J'avais rejoins Raven Tail pour me rapprocher de mon but et de fait, je devais servir l'intérêt de la guilde, mais je n'abandonnais pas ma liberté d'aller et venir comme bon me semblait.

    Tant que je n'avais pas atteint mon but, rien n'avait d'importance et je refusais de me lier à qui que ce fut. Je n'avais jamais eu besoin de lien pour vivre, ni ami, ni confident. Peut-être avais-je tord, c'était du moins ce que Scarlet m'avait laissé entendre et entrevoir avant de quitter Edoras. Je l'avais cru mais j'avais eu tord. Ses paroles étaient belles, j'avais envie d'y croire. Encore.

    Mais je devais choisir mon camp et vite, ou je risquais la folie et le désespoir.
    On annonça tous les participants et j'eus la mauvaise surprise de constater que Scarlet n'était pas de la partie. Il y avait bien le dragon slayer que nous avions maltraité mais aucune trace de Titania, comme ils l'appelaient ici. Pourquoi ? Pourquoi n'était-elle pas là ?

    Je fulminai. Tout mon corps tremblait de rage, de frustration. Malgré mon déplacement et ma participation à ce tournois, je n'aurais pas ma revanche sur Scarlet. Je n'aurais pas mon combat. Et bien soit. S'ils ne voulaient pas me laisser régler mes comptes, je la pousserais à m'affronter d'une autre manière. On m'avait donné le nom de « Chasseuse de Fées », je leur en donnerais pour leur argent.

    Tremblez Fairy Tail, car s'il faut vous provoquer pour avoir ce que je désire, je ne reculerais devant aucune montagne. Qu'elle soit de glace ou de chair, je les pulvériserais toutes si elles n'ont pas la présence de s'écarter à mon passage.
    Ma colère devait être perceptible car au moment où je me détournais pour aller attendre mon tour, un rayon de silence se forma autour de moi, parmi la foule. On s'écarta pour me laisser la voie libre, comme si ma simple présence suffisait à les effrayer tous.

    Bien malgré moi, un sourire carnassier se peignit sur mon visage.
    Mais personne ne pouvait savoir ce qu'il signifiait réellement. Peu importait les regards et la haine à mon égard, il s'agissait de deux amis qui ne me blessaient plus depuis longtemps.

    Il me fallut du temps pour me calmer et retrouver ma sérénité. Le premier combat se terminait, le deuxième enchaînait. Je ne manquais pas l'occasion d'observer chacun des concurrents, évaluant leur magie, leurs techniques et les imprimant dans mon esprit. Puis le troisième duel s'annonça. On m'appela ainsi qu'une mage de Sabertooth, si j'avais bien retenu les présentations.

    Je me présentais dans l'arène la première, très peu vêtue à mon habitude. Je n'aimais pas être entravée dans mes mouvements et c'était encore plus vrai dans un environnement comme celui qu'on nous proposait. Des bouts de tissus pour préserver ma pudeur et des chaussures souples composaient ma tenue. Si j'étais très peu vêtue, les spectateurs se gardaient bien de me siffler ou de se permettre quelques grossières familiarités lorsque je plongeais pour rejoindre un îlot.

    Ce n'était pas que j'étais laide ou que je manquais de grâce. Evidemment, je n'avais pas la fraîcheur candide des adolescentes que j'avais déjà aperçu sur un magasine dont le nom m'échappe, ni le déhanché provocateur des sulfureuses femmes, conscientes de leur plastique parfaite. Evidemment, je n'avais pas leur féminité, même si je n'avais rien à envier à leur corps. Mais ils ne pouvaient pas acclamer un monstre. Ma démarche et mes mouvements étaient masculins. J'étais un chevalier. Non. J'étais une machine à tuer, ou je l'avais été et mon corps en gardait les automatismes. Ainsi que les traces. Si sur un homme, les cicatrices peuvent être plaisantes, séduisantes, sur une femme c'était répugnant et j'en étais couverte, de la tête aux pieds. De fines traces blanches, des petits renflements de peau ici et là. Sur les jambes, sur le dos, l'abdomen et même sur le visage. Celle-ci était bien la pire, mal soignée, infligée par Scarlet elle-même.

    Mon adversaire semblait elle aussi porter les marques d'un lourd passé mais cela n'empêcha personne de la siffler quand elle ôta quelques bouts de vêtements. Sa maladresse causait le rire, elle rougissait, elle se présentais poliment. La différence entre nous ? Elle était humaine. Profondément humaine. Et cela ne trompait personne. Même la masse des idiots faisait la différence entre nous.

    « Erza Knightwalker. Raven Tail, énonçais-je rapidement, pour calmer la masse d'abrutis qui se moquaient d'elle alors que moins de la moitié n'aurait osé s'inscrire s'ils avaient eu une once de magie dans le sang.  »

    Oh comme il est facile de donner des leçons et de se moquer quand on ne savait pas.
    Mon intervention glaciale calma la foule et le combat put ainsi commencer rapidement par un assaut de mon adversaire.

    Je l'avais remarqué à son arrivée, elle usait d'une magie liée au sable, aussi ne fus-je pas « trop » surprise de voir une tempête se déclencher et m'envahir de toute part. Tête baissée pour éviter le sable dans le yeux, j'invoquais Rune Force et la maintins simplement devant moi, à hauteur du visage.

    Cette tempête ne pouvait être qu'un leurre, une préface à une attaque autre. Il m'étais inutile d'attaquer au hasard, le terrain ne s'y prêtait pas. Contrairement à Analis, je n'avais aucun moyen de surplomber l'eau alors j'attendis son attaque qui ne tarda pas. D'un simple mouvement, je fis tournoyer ma lance devant moi, pour parer son attaque, mais son poing me cueillit en pleine ceinture abdominale. J'encaissais en serrant les dents. Avais-je échoué dans ma parade ? Si parer signifiait éviter le coup, alors oui. Mais s'il signifiait avoir pris beaucoup de dégâts alors non, j'avais réussi.

    N'importe qui ignorant le pouvoir que me conférait Rune Save voyait dans cette action une victoire de mon assaillante. Mais si c'était le cas, soit son attaque avait été très faible, soit j'étais très forte car l'impact s'il avait été douloureux, ne m'avait même pas fait reculer d'un pas.
    Ceux qui connaissaient le fonctionnement de cette forme de ma lance comprenaient eux, ce que j'avais fait. En me protégeant avec cette lance, je tranchais sa tempête de sable, tout en absorbant sa force magique pour alimenter mon arme. Et j'avais ainsi absorbé la puissance magique qui entourait son poing, tranchant le sable agglutiné autour, pour qu'il ne soit plus qu'un coup de poing « ordinaire » que j'avais encaissé pour pouvoir lancer ma prochaine contre attaque plus vite que mon adversaire pourrait le penser.


    Je l'avais vu filer vers le ciel, ainsi je me propulsait pour la rejoindre, tranchant les derniers restes de sa tempête de sable, avant de combiner ma Rune Save à Mel Force. Le sceau et le vide se mêlèrent pour former Rune Force et une fois assez proche de cette Analis, je fis décrire un large arc de cercle à ma lance : une zone de vide se fit, prenant Analis et moi-même dans son sillon. Mon adversaire ne put rien voir d'autre qu'un flash lumineux cependant, car en étant prise dans la zone de vide, elle s'était figée, pour une dizaine de secondes. Et ce temps me permit d'achever mon rythme ascendant pour me retrouver derrière la jeune femme. Nouveau changement de lance.

    Gravity Core.
    Cette lance était redoutable mais son lancement prenait quelques instants. Aussi, si je n'avais pas bloqué mon adversaire, je n'aurais jamais pu la toucher puisqu'elle se mouvait sans difficulté dans l'air.
    J'étais juste derrière elle et la boule compact de gravité gonflait dans son dos. Il était temps. Tenant fermement ma lance, je restais fixée sur mon adversaire, jusqu'à ce que la boule noire ne fuse, projetant mon adversaire vers le sol, ou vers l'eau. J'avais tiré à bout portant et j'espérai secrètement qu'elle ait percuté le sol, auquel cas, j'étais quasiment certaine de gagner.

    Mais je chutais également, déportée plus loin avec la force de recul de mon attaque et je retombai lourdement dans l'eau, étourdie par le choc. Je remontais pour reprendre mon souffle et cherchais du regard une île où m'établir, avant même de chercher où était mon adversaire.

    J'avais donné beaucoup de magie dans cet enchaînement, même si j'avais amorti la perte de magie par l'apport de Rune Save et j'espérais vraiment ne pas avoir besoin d'en utiliser davantage.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Mage de Sabertooth {S}


24 messages.
Inscrit le 03/11/2012.

Feuille de personnage
Expérience:
130/5000  (130/5000)
Guilde: Sabertooth
Magie: Magie du Sable


MessageSujet: Re: Combat n°3 du Tournoi d'hiver (Analis vs Erza K.) Lun 4 Mar - 23:26




Tournoi d'hiver - Analis entre en jeu !


[Analis Suna vs Erza Knightwalker]


"Analis Fight !"


Analis, perchée sur son petit nuage, était fière de son coup. Une petite tempête pour brouiller la vision de son adversaire, un coup bien porté... La jeune brune était contente de ce premier assaut, même si, en frappant son adversaire elle avait cru ressentir comme une baisse d'énergie... « J'étais pas assez concentrée » fut ce qu'elle pensa. Après tout, elle était stressée, c'était donc parfaitement logique que son attaque ait pu être « affaiblie » par cette tension. La jeune brune ne pensait cependant pas avoir marqué de bon point. En effet, même combinées, les deux techniques qu'elle avait utilisées n'étaient pas d'un niveau bien élevé. Cette attaque n'était en réalité qu'un test. Toute personne qui perdrait en un instant la faculté d'un de ses sens paniquerait, d'où Tempestad de arena. Certaines personnes qui recevaient de plein fouet un coup comme celui que pouvait engendrer Puño de arena ne pouvaient résister et se laissaient tomber. Analis était peut-être (enfin c'était sûr...) une jeune femme stupide mais, en combat, c'était une toute autre femme qui savait faire preuve de malice et de stratégie pour marquer un maximum de points. La jeune femme observa la scène, péniblement, fallait l'avouer. Analis avait crée une tempête de sable mais comme tout être normal, elle ne pouvait y voir à travers. Elle avait foncée sur son adversaire en espérant que cette dernière n'ait pas bougé d'un centimètre. Tout ce qu'elle venait de faire n'avait donc que pour but de jauger son adversaire.

Alors que la jeune brune réfléchissait à la seconde attaque qu'elle pouvait utiliser, la rousse fonça sur elle. C'était rapide... même trop rapide pour Analis qui commença à paniquer. Elle ne l'avait pas vu arriver. Elle ne comprenait rien. Il y avait à peine quelques secondes, il y avait encore sa tempête présente sur l'arène au-dessus de l'eau puis, l'instant d'après, plus rien, sauf son adversaire qui fonçait sur elle. Analis essaya de comprendre la magie utilisée par la « tueuse » mais ne vit qu'un long bâton entre les mains de cette dernière. Était-ce une lance ? Une longue hache ? Elle ne pouvait le savoir car au moment où ses yeux se posèrent sur cette arme, une lumière apparut. Elle était tellement forte que la jeune mage de sable ne put rien faire d'autre que mettre ses bras devant ses yeux pour les protéger par réflexe. Quand Analis entama de baisser ses bras, elle eut l'impression d'avoir eu comme une absence. Était-ce la peur, l'angoisse qu'avait suscitée cette lumière ? Ou était-ce due à la magie de Knightwalker ? À ce même instant, la jeune brune sentit une forte pression dans son dos. Elle ne voyait pas ce qui se passait mais elle le savait, elle allait avoir du mal à s'en sortir. À peine elle eut le temps d'y penser qu'elle s'était déjà faite projetée. La douleur qu'elle ressentait dans son dos était intense mais, son plus gros problème n'était pas la blessure qu'elle venait sans doute fraîchement d'avoir mais sa chute. Si elle ne faisait rien, elle allait prendre le risque de tomber directement dans l'eau. Par chance, Analis tomba, brutalement certes, sur l'un des îlots présents. Son corps fit un ou deux ricochets sur le sol mais la jeune brune s'accrocha à celui-ci avec son crochet comme si sa vie en dépendait. Une fois stabilisée, Analis se releva... ou plutôt tenta de se relever... Ce qu'elle ressentait dans son dos était si fort qu'elle ne put s'empêcher de verser quelques larmes. C'était une attaque puissante et, en plus, portée à coup portant. La jeune brune savait que si elle avait pu, au moins, faire en sorte d'être à plusieurs mètres de son adversaire la sensation n'aurait pas été la même. Le constat était dorénavant clair. La jeune mage de sable n'était pas face à n'importe quel mage. « Puissante » fut le premier mot qu'elle pensa après avoir enfin réussi à se relever. Vouloir jauger son adversaire avait peut-être été une mauvaise idée de sa part... mais au moins, elle était désormais prévenue. Debout sur l'îlot sur lequel elle avait chuté, Analis chercha son adversaire des yeux et vit des ondes dans l'eau, elle était tombée elle aussi... C'était plus qu'une opportunité pour la jeune brune. Elle compta les îlots présents. Six.

- Combien je peux en faire à partir de chaque îlot sans pour autant les détruire ?...

Telle était la question qu'Analis se posait. Tout le monde l'avait entendu mais personne ne comprenait. Cette question était beaucoup trop abstraite. Elle jeta à nouveau un coup d’œil à son adversaire et ne la vit pas encore, toujours des ondes... Elle vit pourtant une ombre s'agrandir de plus en plus. Elle devait sans doute commencer à remonter à la surface. Plus de temps à perdre ! Tant pis, pour l'efficacité, la jeune brune devait agir, et maintenant ! Analis, après être remontée sur son petit nuage de sable, enleva son grappin qu'elle déposa à ses pieds, puis joint ses deux mains, avant de souffler et d'y murmurer « Tornado – Nivel superior ». Six tornades de tailles moyennes se formèrent chacune à leur tour. La jeune brune dirigea chacune d'entre elle sur chaque îlot. L'effet donné était impressionnant. Sur chaque îlot se trouvait une tornade de sable. À première vue, on pourrait penser que tout cela était pour empêcher Knightwalker de rejoindre un îlot mais en réalité chaque tornade grattait petit à petit l'îlot sur lequel elle était créant ainsi du sable. Une fois la quantité de sable désirée, Analis arrêta ses tornades. Deux ou trois minutes venaient de passer. La jeune brune ne savait pas si son adversaire était finalement sortie de l'eau mais s'en préoccupa pas, si elle réussissait, elle marquerait un bon point. La jeune mage ferma les yeux pour mieux se concentrer (la douleur la déconcentrant un peu), examina la quantité de sable maintenant présente sur chaque îlot... Pour chaque îlot, elle ne pourrait en faire que quatre. Analis fit ensuite léviter tous les grains de sable qu'elle venait de créer, s'imagina différentes armes, notamment celle qu'elle avait vue dans les mains de son adversaire, et les matérialisa. Les armes prenaient forme petit à petit sous les yeux du public. La jeune brune ouvrit enfin les yeux avant de dire d'une voix claire « Palas del Desierto ». Les 24 armes de sable dur qu'elle venait de matérialiser se placèrent derrière elle et, sans plus attendre Analis les envoya vers son adversaire. Ces lames qu'elle venait de créer n'avait pas pour but de transpercer quoique ce soit, juste de donner une avalanche de coups à son adversaire. Elles n'étaient pas faites de sable « pur », d'où cette baisse d'efficacité mais, comme les autres, pouvaient parfaitement résister dans l'eau. Une fois l'attaque lancée, Analis se laissa tomber sur son nuage. La puissance qu'elle venait d'utiliser était importante et lui faudrait au moment 10 bonnes minutes pour pouvoir récupérer...

- J'espère que j'aurais au moins réussi à la toucher...





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Modératrice (S)


120 messages.
Inscrit le 24/12/2012.

Feuille de personnage
Expérience:
953/5000  (953/5000)
Guilde: Raven Tail
Magie:


MessageSujet: Re: Combat n°3 du Tournoi d'hiver (Analis vs Erza K.) Mer 22 Mai - 8:38

    L'eau froide sur ma peau était une sensation agréable à laquelle je devais mettre rapidement fin. Je remontai à la surface pour prendre une grande bouffée d'air, me tournant aussitôt vers mon adversaire pour voir si mon combo avait eu l'effet escompté. J'étais relativement loin d'elle mais sa posture était différente de celle du début du combat. Cette femme avait une drôle de résistance pour pouvoir encore se tenir debout, si peu de temps après mon assaut mais elle était blessée.

    Elle devait sans doute être en train de lutter intérieurement pour ne pas céder, pour ne pas être effrayée par mon pouvoir. Ma réputation était-elle parvenue à ses oreilles ? Elle n'était pas une fée, mais elle était sur mon chemin, alors elle subirait autant que les autres, pour que je puisse accomplir ma vengeance. Pour que je puisse trouver les réponses à mes questions.

    J'espérai que Scarlet me voit en cet instant, qu'elle voit de quoi j'étais encore capable, sept ans après notre dernière rencontre. De quoi ma lance était capable dans son monde.

    Mon adversaire ne semblait pas me voir, ni vouloir m'attaquer. Je ne compris pas pourquoi mais songeai qu'elle était sans doute plus affectée par ses blessures qu'elle ne le laissait paraître. A tord. En voulant rejoindre un îlot et préparer une autre attaque, je vis des tornades sur chaque bout de terre. Elle voulait m'empêcher de poser pied à terre ? A son aise, je viendrai donc la cueillir sur sa propre île, plus tôt que prévu. A la nage, j'entrepris donc de me rapprocher d'Analis.

    Après une ou deux minutes, lorsque je passais à côté d'une île, les tornades cessèrent. Le sol était très largement ravaudé. La poussière créée survolait la terre en un épais nuage sur quelques centimètres, tournoyant encore alors que toutes les tornades avaient disparu. Des armes de sable se formèrent à partir de cette poussière. Quatre devant moi et sans doute autant sur chaque île. Ce qui faisait au final beaucoup d'armes. Mais au lieu de m'attaquer directement, elles rejoignirent toutes leur créatrice, me laissant le temps de remonter sur une île et de préparer ma défense.

    Eisen Meteor changea à nouveau de forme, prenant la forme de Silfadrive, alliance de la vitesse et de l'explosion. Je disposais désormais de douze tirs. Pour vingt-quatre armes. Je réduisais le nombre de moitié mais ce ne serait pas assez pour sortir indemne. Je le savais parfaitement lorsque mon adversaire envoya ses armes sur moi. Et je le savais tout autant en envoyant ma salve d'explosions à une vitesse folle. Douze explosions retentirent, brisant douze armes de sable dans un épais nuage de poussière, m'empêchant d'appréhender correctement les angles d'arrivée des douze armes restantes.

    Je ne pouvais plus utiliser la magie de ma lance pour le moment. Il lui fallait le temps de se recharger, aussi ce fut avec Eisen Meteor que j'accueillis la première arme, une réplique de ma lance. Un mauvais sourire apparut dès lors sur mon visage. Imiter mes propres armes ? Cette femme ne manquait pas de culot, mais attiser ma rage ainsi ne serait pas à son avantage. Cette lance-ci fut brisée rapidement, entre les crocs puissant de la véritable Eisen, que je pouvais presque sentir pulser de colère entre mes mains. Elle non plus n'appréciait pas d'être copiée.

    La suite fut beaucoup moins évidente, cependant. Onze armes m'entourèrent très vite pour me rouer de coup. La plateforme sur laquelle je me trouvais ne me permettait pas d'esquiver, ni de me déplacer à ma guise. Pour une arme parée, j'étais touchée par dix autres. La douleur se fit bientôt ressentir dans tout mon corps. Ses armes artificielles étaient résistantes en plus de cela. Après trois essais infructueux et autant de blessures, je compris que seuls les crocs de ma lance pourraient venir à bout de ces créations de sable.

    Dès lors, chaque arme que je décidai de parer finissait entre les crocs de ma lance, qui les broyait. Une à une, elles tombèrent en poussière et je pris le dessus. Mais ce ne fut pas sans douleur. En voulant économiser mes gestes, j'avais reçu bon nombre de coups et si les armes ne tranchaient pas, le sable éraflait ma peau à chaque passage, laissant mes bras et mes jambes marqués. Je sentais chaque parcelle de mon corps brûler, pulser au rythme des coups que j'avais reçu.

    Pourtant, mon visage conservait une apparence désespérante de neutralité. J'avais mal mais je n'en montrais rien. Montrer ses faiblesses, c'est les reconnaître et rassurer son adversaire. La meilleure manière de perdre. J'avais compris cela enfant, lors des sessions d'élimination, où nous étions tous réunis dans les grandes arènes et que nous devions lutter jusqu'à ce qu'il n'en restât qu'un seul debout. Il fallait briser son adversaire moralement, ne jamais lui laisser un seul espoir de victoire. Sa force en était réduite, inconsciemment, il renonçait peu à peu à la victoire.

    Lorsque la dernière arme de sable fut brisée, je quittai ma posture de combat pour me tenir bien droite sur mon île. Je souriais, narquoise et carnassière. Regarde mage du sable, mon corps ne tremble pas de fatigue. Regarde l'inefficacité de l'attaque qui t'a fait tomber de fatigue et constate la différence de puissance entre nous. Cela ne voulait rien dire d'autre que cela et cela me permettait de reprendre mon souffle, pour ma contre attaque.

    Ma lance changea de nouveau. Sylpharion. La lance de vitesse. En un clin d'oeil, je franchis la distance entre Analis et moi. En un souffle, je lui collais le plat de ma lame dans le ventre, pour l'éjecter de son nuage, lui couper le souffle et la voir s'étouffer à moitié dans l'eau. Après cette attaque éclair, je posai à nouveau pied à terre, en posture défensive, prête à réagir si elle n'était pas tombée comme je l'espérais.


[hrp: milles excuses pour ce retard faramineux]

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé.


messages.
Inscrit le .


MessageSujet: Re: Combat n°3 du Tournoi d'hiver (Analis vs Erza K.)

Revenir en haut Aller en bas

Combat n°3 du Tournoi d'hiver (Analis vs Erza K.)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [33][750 pts] Tournoi d'hiver de la JBT, Le 20 février 2010
» Tournoi PO n°14 (Combat double)
» Tournoi des Apprentis : Combat Final
» Pokémons générés autorisés en tournoi?
» BADMOONZ 3000 pts pour tournoi Haguenau 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Fairy Tail Destiny :: Autres Lieux :: Autres lieux et villes de Fiore-